mardi 12 février 2013

Les origines de la fête



Vous percevez certainement la Saint-Valentin comme une fête bassement commerciale, inventée de toutes pièces dans le seul but d'enrichir fleuristes et autres confiseurs en mal de bénéfices...  Rien n'est plus faux, il s'agit en fait d'une fête de tradition très ancienne, remontant à l’antiquité romaine. 

Tout commence à Rome, donc, quelques siècles avant notre ère. Chaque 15 février, les Luperques rendaient hommage à Faunus et Lupercus, les divinités de la fertilité, en sacrifiant un bouc dans la grotte du Lupercal, au pied du mont Palatin, là même où, selon la légende, la louve avait allaité Romulus et Rémus. A la fin de la cérémonie s'ensuivait une course à travers la ville de Rome, durant laquelle des hommes poursuivaient les femmes et les frappaient avec des fouets en lanières de peau de bouc. Les coups de lanière reçus devaient assurer aux femmes d’être fécondes et d’avoir une grossesse heureuse. 


Par ailleurs, au III siècle après JC, Rome était engagée dans des campagnes militaires sanglantes et impopulaires. L’empereur Claude II ayant des difficultés à recruter des soldats pour rejoindre ses légions, décida d'interdire le mariage, pensant que la raison pour laquelle les romains refusaient de combattre était leur attachement à leurs femmes et à leurs foyers. Pourtant Valentin continua à marier les chrétiens qui le désiraient. Lorsque Claude II apprit l'existence de ces mariages secrets, il fit emprisonner Valentin, puis le fit décapiter le 14 février 269 (ou 270, selon les sources). 

En 494, le pape Gélase Ier, irrité par les fêtes païennes des Luperques, décida de les interdire. Il décida de  les remplacer en instaurant tout à la fois une fête de la purification (la Chandeleur) et une fête de l'amour et de la fécondité (la Saint Valentin). On n'est cependant pas passés directement de la lanière de peau de bouc au bouquet romantique et les symboles que nous connaissons (Cupidon, les roses, le coeur) se sont surtout imposés au début du XXème siècle. 

Alors pour les plus nostalgiques d'entre vous, The London Tanners édite un strap spécial Saint-Valentin censé, sans aucun doute, nous faire revivre la fièvre des courses des Luperques...


Il y en a qui rêvent de restaurer cette noble tradition, mais avouez que sans le strap de TLT, cela fait un tantinet ridicule!




De toute façon, si vous voulez mon avis, offrir un strap pour la Saint-Valentin est du plus mauvais goût. Si il y a bien un jour où seule la fessée à la main s'impose, c'est bien ce jour-là. Allons, allons, un peu de tendresse!


Bon, puisqu'on en est dans le mauvais goût saint valentinesque, voici le top 3 des nanars...
  • N°1 des nanars : le coffret "Spank Me Paddle" spécial Saint-Valentin de Leg Avenue




Difficile de trouver plus kitch et ridicule!


  • N°2 des nanars : le vibromasseur rose


Non mais vraiment, par pitié, offrez de vraies roses!


  • N°3, le top des nanars (attention, âmes sensibles s'abstenir...)





Les chocolats en forme de plug anal (on ne voit pas bien sur la photo, mais vous pouvez les voir ici)

Je ne sais pas vous, mais l'association d'idée (et de couleur) me donne la nausée... déjà que je ne suis pas vraiment portée sur le chocolat!










Sur ce, je vous souhaite à tous une bonne Saint-Valentin !


Et un petit clip, pour consoler celles et ceux qui seront sans valentin(e) ce jour-là...




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de bien vouloir utiliser un pseudo pour vos commentaires (Il suffit de cocher la case nom/URL et d'y inscrire le pseudo que vous voudrez en laissant vide la case URL).
Les commentaires anonymes seront effacés.